Communiqués de presse

Le Fonds pour l’accessibilité de la radiodiffusion approuve 615,330 $ en subventions des projets de la quatrième série.

Ottawa, le 3 décembre 2018 - Le Fonds pour l'accessibilité de la radiodiffusion (le Fonds) a annoncé aujourd'hui le versement d'une subvention de 615,330 $ à cinq nouveaux projets novateurs conçus pour améliorer l'accessibilité du contenu de radiodiffusion destiné aux Canadiens handicapés.

Ces cinq nouveaux projets représentent l’achèvement de la quatrième série de subventions du Fonds, avec un total de 2,5 millions de dollars distribués entre quatre séries de fonds destinés à combler les lacunes actuelles au domaine d’accessibilité de la radiodiffusion.

«Je suis très encouragé par ces cinq nouvelles initiatives, qui comprennent le développement et l’utilisation des technologies de pointe pour améliorer l’accessibilité du contenu audiovisuel», a déclaré Allister Byrne, président du conseil d’administration. «Ces projets fournissent l’élément fondamental nécessaire pour faire cheminer l’accessibilité et correspondent parfaitement au mandat du Fonds pour l’accessibilité de la radiodiffusion», a déclaré M. Byrne, «car ils se caractérisent par des partenariats, la transparence et une large diffusion des résultats.»

«Le Comité des subventions a été très satisfait du nombre de demandes encourageant que nous avons reçues en réponse à notre quatrième appel de propositions», a déclaré Richard Cavanagh, chef de la direction et directeur du financement du Fonds. "Ces projets sont d'excellents exemples du travail que nous souhaitons voir en réponse aux futurs appels à lettres d'intention. Un bon nombre d'entre eux s’appuyant sur des travaux déjà entrepris au moyen de subventions du Fonds.»

Les projets approuvés par le conseil d'administration sont:

  • Évaluateur de consommateurs de RNS - Projet Keeble Media Inc. - 156 000 $. Le projet proposé est conçu pour éduquer et certifier un certain nombre de consommateurs sourds et malentendants lors de l’évaluation du TNS - un outil qui mesure la précision du sous-titrage largement utilisé à l’échelle internationale et est le concept du travaille récemment entrepris par l’Alliance du sous-titrage des consommateurs (un projet qui a reçu une subvention du Fonds en 2016 lors de la deuxième série de projets).
  • Série de cours de formation continue sur les médias inclusifs pour la production audiovisuelle - Université Ryerson - 119,636 $. Ce projet consistera à mettre au point une série de cours de formation continue axés sur la conception inclusive pour la production audiovisuelle, en mettant l’accent sur l’apprentissage des techniques de réécriture pour le sous-titrage en direct et les techniques de description audio, y compris les scripts. Le cours servira de projet pilote pour le nouveau matériel mis au point à Ryerson et utilisera le logiciel de reconnaissance de la parole / voix développé par PAVO Digital, financé par une subvention du Fonds.
  • CapScribe 2.0 - Mohawk College et Inclusive Media & Design Inc. - 163,029 $. Ce projet vise à moderniser CapScribe, une technologie de 20 ans conçue à l'origine pour permettre aux créateurs et aux consommateurs de produire un sous-titrage vidéo comprenant des sons autres que ceux de la parole et des vidéos décrites. Les mises à niveau de CapScribe garantissent sa compatibilité avec les systèmes d'exploitation et les périphériques existants, ainsi qu'avec d'autres systèmes d'accès utilisés par les sous-titreurs et les descripteurs handicapés.
  • Mise au point de méthodes de post-traitement de l’intelligence artificielle pour améliorer la reconnaissance vocale indépendante du locuteur - PAVO Digital Inc. - 111 375 $. S'appuyant sur les systèmes de reconnaissance vocale développés précédemment à l'aide de subventions du Fonds, PAVO utilisera l'intelligence artificielle pour accroître la précision des sous-titres codés créés par la technologie de reconnaissance vocale. Ce type d’approche de post-traitement a le potentiel d’optimiser la reconnaissance vocale en tant que méthode de sous-titrage en évitant d’analyser les modèles de parole et en se concentrant plutôt sur les modèles de contexte dans un format de texte, ce qui permet au dernier de mettre au point un système de correction de texte en IA.
  • Web DV - CRIM - 65 290 $. Tirant parti des nouvelles technologies d’insertion numérique qui sont devenues plus largement disponibles ces dernières années (c’est-à-dire utilisant une technologie d’insertion vidéo conçue pour l’insertion de publicités), ce projet développera deux «approches de production Web DV étendue», conformément aux recommandations de WC3 sur les normes relatives à la DV sur le Web. En s'appuyant sur les technologies de production existantes précédemment développées par le CRIM, ces deux approches seront comparées et testées avec les utilisateurs.

«Le Fonds félicite tous les attributaires de subventions de la quatrième série et est impatient de travailler avec ces leaders visionnaires  dans le domaine d'accessibilité de la radiodiffusion,» a déclaré M. Cavanagh. «Nous sommes impatients d'annoncer notre prochain appel à lettres d'intention, la première étape de notre processus de candidature, en février 2018.» 

Le Fonds pour l'accessibilité de la radiodiffusion est un organisme de financement indépendant et impartial qui soutient des projets novateurs visant à accroître l'accessibilité du contenu de radiodiffusion au Canada. Le Fonds a été créé dans le cadre des avantages sociaux tangibles associés avec l’acquisition du réseau de télévision CTV par Bell Canada. Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a approuvé sa création, avec un financement initial de 5,7 M $. 

Personne-ressource: Richard Cavanagh, Chef de la direction/ directeur du financement, Fond pour l'accessibilité de la radiodiffusion, (613) 729-1891, richard@baf-far.ca

 

Le Fonds pour l'accessibilité de la radiodiffusion approuve 624 298 $ en subventions des projets de la troisième série.

Ottawa, le 12 décembre 2017 – Aujourd’hui, le Fonds pour l'accessibilité de la radiodiffusion (le Fonds) a annoncé qu'il accorderait 624 298 $ à six nouveaux projets, approuvés par le conseil d'administration, visant à améliorer l'accessibilité du contenu de la radiodiffusion destiné aux Canadiens handicapés.

Ces six projets novateurs représentent l’attribution de la troisième série de subventions du Fonds. Au total, 1,9 million de dollars répartis sur trois séries de financement ont été engagés pour combler les lacunes importantes en matière d'accessibilité de la radiodiffusion.

«Aujourd’hui marque une autre étape importante dans le travail du Fonds», déclare Allister Byrne, Président du conseil d'administration. «Ces initiatives novatrice correspondent pleinement à notre mandat et à nos objectifs, et continuent de représenter les types de projets que nous rechercherons dans les prochains appels de demandes de financement. Tous les projets se caractérisent par des partenariats, la transparence et une large diffusion des résultats, éléments clés du programme de subventions du Fonds."

«Nous avons à nouveau reçu un nombre de demandes remarquables», déclare Richard Cavanagh, Chef de la direction et directeur du financement du Fonds. «Ces projets novateurs s’appuieront sur les bases du succès créé par les projets précédents des premier et deuxième cycle. Le talent, les compétences et l'expérience en matière d'accessibilité de la radiodiffusion se révèle dans chacun d'entre eux. ”

«En outre, déclare M. Byrne, ces projets constituent un tremplin pour la poursuite des travaux dans les espaces clés de l’accessibilité à la radiodiffusion.»

Les projets approuvés par le conseil d'administration sont:

  • Série d’instructions vidéo intégrées décrites (Accessible Media Inc., AMI), 85 000 $ - Concevra, produira et distribuera une série de vidéos pédagogiques sur la vidéo décrite intégrée ou IDV, une méthode de production de contenu multimédia inclusif pour une «consommation continue» par les consommateurs déficiences visuelles. L'intégration de la description d'éléments visuels clés dans la production de contenu élimine elle-même les obstacles à l'accessibilité DV rencontrés par les consommateurs aveugles ou malvoyants (c'est-à-dire que IDV élimine le besoin d'un flux audio secondaire SAP).
  • Amélioration du sous-titrage en temps réel et post-production du logiciel de sous-titrage VoiceWriter (PAVO Digital Inc., anciennement Mediac Systems LLC), 81 440 $ - le premier projet de PAVO pour le Fonds était axé sur la mise à jour de logiciels existants et le développement de nouvelles technologies de reconnaissance vocale, améliorer les processus de sous-titrage en temps réel (en direct) et de post-production. Le projet a été mené à l'été 2017 et a abouti à la création d'un nouveau logiciel de sous-titrage doté de fonctionnalités avancées. PAVO a demandé une prolongation et un financement supplémentaire pour finaliser la préparation du logiciel pour le marché, y compris le débogage et autres nettoyages techniques ainsi que des fonctionnalités supplémentaires pour la facilité d'utilisation par les consommateurs, courantes dans l'industrie du développement de logiciels. Le test utilisateur final sera également effectué.
  • Étude de marché: Série de cours de formation continue sur les médias inclusifs pour la production audiovisuelle (Université Ryerson), $11 995 $ - Ryerson présentera au Fonds une série de cours de formation continue sur les médias inclusifs destinés à la production audiovisuelle, en mettant l'accent sur l'apprentissage. Techniques de redéfinition du sous-titrage en direct, de la diffusion et de la création de descriptions audio (AD). Pour cette étape, Ryerson a réalisé une étude de marché visant à identifier l'intérêt des apprenants adultes pour le cours. Ce programme serait neutre du point de vue du logiciel et inclurait une gamme complète de technologies de réécriture, DV / IDV et un composant sur l'accessibilité pour les programmes abrégés vidéo.
  • Application radio optimisée SmartTones pour une accessibilité accrue et un engagement accru du public (Radio Ryerson Inc.), 64 655 $ - Créeront un nouveau modèle pour l'accessibilité des applications radio, le développement commercial et un engagement accru du public en créant de nouvelles fonctionnalités d'accessibilité activées par des tonalités inaudibles appelées SmartTones. En se concentrant sur les consommateurs aveugles ou ayant une perte de vision, la technologie proposée permettra une interface avec Open Broadcaster Emergency System, permettant ainsi une notification allant au-delà des obligations réglementaires actuelles. autres informations généralement inaccessibles aux personnes ayant une perte visuelle.
  • Cartographie des solutions d'accès physique à la télévision audiovisuelle (Neil Squire Society), 169 208 $ - Un projet axé sur la façon dont les personnes à mobilité réduite peuvent utiliser les technologies d'assistance existantes et émergentes pour accéder à une gamme de décodeurs, de télécommandes, de concentrateurs infrarouges et de smartphones pour diffuseurs. . Quatre phases sont proposées: définition du problème, conception des procédures, observation, analyse / interprétation et matrice de communication.
  • Appareils fonctionnels intelligents universels pour l’accessibilité au contenu multimédia (Université Carleton), 67 000 $ - Concevront et développeront une classe de systèmes générique et modulaire appelée Appareils intelligents, visant à améliorer l’accès au contenu pour les personnes à mobilité réduite. Les objectifs techniques comprennent le développement de modules de détection; une interface de plate-forme principale entre différents périphériques d'entrée et systèmes multimédias tels que Apple TV; et des systèmes de réglage intelligents pour s’adapter aux besoins spécifiques des utilisateurs. Les conceptions prennent en compte les changements rapides au sein des périphériques multimédia.

"Le Fonds félicite tous les attributaires de subventions de la troisième série et est impatient de travailler avec ces leaders visionnaires  dans le domaine d'accessibilité de la radiodiffusion", a déclaré M. Cavanagh. «Nous sommes impatients d'annoncer notre prochain appel à lettres d'intention, la première étape de notre processus de candidature, en février 2018.»

Le Fonds pour l'accessibilité de la radiodiffusion est un organisme de financement indépendant et impartial qui soutient des projets novateurs visant à accroître l'accessibilité du contenu de radiodiffusion au Canada. Le Fonds a été créé dans le cadre des avantages sociaux tangibles associés avec l’acquisition du réseau de télévision CTV par Bell Canada. Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a approuvé sa création, avec un financement initial de 5,7 M $.

Personne-ressource: Richard Cavanagh, Chef de la direction/ directeur du financement, Fond pour l'accessibilité de la radiodiffusion, (613) 729-1891, richard@baf-far.ca

 

Le Fonds pour l’accessibilité de la radiodiffusion approuve un financement de 667 000 $ pour des subventions de projets en deuxième tranche de financement

Ottawa, 29 novembre 2016 – Le Fonds pour l’accessibilité de la radiodiffusion (le Fonds) a annoncé aujourd’hui qu’il allouerait un montant de 667 000 $ de subventions à six projets novateurs visant à faire progresser l’accessibilité des Canadiens ayant un handicap au contenu radiodiffusé.

Ces six nouveaux projets représentent l’achèvement de la deuxième tranche de financement de subventions du Fonds. Un total de 1,4 million de dollars sur deux tranches de financement a été accordé dans le but de combler les lacunes importantes en matière d’accessibilité de la radiodiffusion.

« Nous soulignons aujourd’hui une étape importante pour le travail du Fonds », indique Allister Byrne, président du conseil d’administration. « Ces six initiatives remarquables répondent entièrement à notre mandat et nos objectifs et représentent essentiellement les types de projets que nous rechercherons lors des prochaines phases d’appels à financement. Elles se caractérisent par les partenariats, la transparence et le partage important des résultats, qui sont des éléments clés du programme de subventions du Fonds ».

« Nous avons encore une fois reçu d’excellentes demandes », a précisé Richard Cavanagh, chef de la direction/directeur du financement du Fonds. « Ces six projets s’appuieront sur la base de notre succès obtenu grâce aux sept projets de la première tranche de financement. Le talent, les compétences et l’expérience dans le domaine de l’accessibilité de la radiodiffusion sont des aspects importants de chacun de ces projets ».

« De plus », ajoute M. Byrne, « ces projets fournissent des occasions de poursuivre le travail dans des domaines clés de l’accessibilité de la radiodiffusion. Les projets futurs pourront s’appuyer sur les treize projets que nous avons financés ».

Les projets approuvés par le conseil d’administration sont les suivants :

  • Diffusion d’urgence accessible, Société canadienne de l’ouïe  – 135 000 $. La SCO effectuera des recherches et élaborera des recommandations pratiques visant à rendre les diffusions d’urgence accessibles aux personnes sourdes et malentendantes et élaborera une trousse de diffusion d’urgence accessible.
  • Conception accessible pour les médias de radiodiffusion – Un cours gratuit en ligne, Humber College, 130 900 $. Le cours offert à tous les étudiants de la School of Media Studies and Information Technology, dont une version gratuite et ouverte a été mise en ligne, informera les étudiants sur l’intégration de caractéristiques d’accessibilité comme des images et des vidéos décrites, du texte alt et des lecteurs d’écran, de la transcription et des sous-titres dans le contenu média radiodiffusé.
  • Poursuivre la conversation nationale – Rendre accessible CBC Radio, CBC – 61 953 $. Suite au succès obtenu avec les transcriptions de l’émission matinale phare intitulée The Current, CBC utilisera une technologie novatrice de conversion du discours en texte pour publier des transcriptions quotidiennes de As it Happens sur CBC.ca et lancera un nouveau lecteur multimédia en ligne permettant au public d'écouter pendant qu'ils lisent le long. 
  • Comprendre la réponse des consommateurs au sous-titrage en direct au Canada – Captioning Consumers Advocacy Alliance – 141 250 $. La CCAA élaborera et mettra en place des recherches visant à mesurer les préférences subjectives en matière de sous-titrage en direct chez différents types d’utilisateurs. Dans le cadre de ce projet, des consultations seront effectuées auprès de Canadiens et d’experts internationaux en matière d’accessibilité, et auprès de télédiffuseurs et de sous-titreurs.
  • Filmodio Access Project, CRIM – 101 442 $. Élaboration d’une vidéodescription améliorée, de fonctions « Filmodio » semblables à un livre audio pour du contenu de radiodiffusion au moyen d’une voix synthétisée qui combine le contenu audiovisuel et la VD. S’inspire de technologies de production actuelles développées auparavant par le CRIM.
  • Lecteur multimédia numérique accessible, Radio-Canada – 96 200 $. Élaboration et optimisation de lecteurs multimédias qui intègreront une gamme de fonctions d’accessibilité, ce qui permettra aux personnes ayant un environnement accessible de recevoir le contenu de la programmation de Radio-Canada.

« Le Fonds félicite les deuxièmes bénéficiaires de subventions et nous sommes impatients de travailler avec ces dirigeants visionnaires sur des projets d’accessibilité de la radiodiffusion », a indiqué M. Cavanagh. « Nous nous réjouissons d’annoncer en février 2016 notre prochain appel à lettres d’intention, qui constitue la première étape du processus de demande ».

Le Fonds pour l’accessibilité de la radiodiffusion a été établi comme un organisme de financement indépendant et impartial qui soutient des projets novateurs visant à promouvoir l’accessibilité au contenu de radiodiffusion au Canada. Le Fonds a été établi dans le cadre du bloc d’avantages tangibles associé à l’acquisition de CTV par Bell Canada. Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a approuvé sa création et son financement initial de 5,7 millions de dollars. 

Personne-ressource : Richard Cavanagh, chef de la direction / directeur de financement, Fonds pour l’accessibilité de la radiodiffusion, 613 729-1891, richard@baf-far.ca

 

Le Fonds pour l’accessibilité de la radiodiffusion approuve un montant de 723 500 $ pour des subventions de projets

Ottawa, le 26 janvier 2016 – Le Fonds pour l’accessibilité de la radiodiffusion (le Fonds) a annoncé aujourd’hui qu’il allouerait un montant de 723 500 $ de subventions pour sept projets novateurs visant à faire progresser l’accessibilité des Canadiens ayant un handicap au contenu radiodiffusé. Ces projets sont les premiers à avoir été sélectionnés par le conseil d’administration pour bénéficier de l’octroi de subventions.

« Nous soulignons aujourd’hui une étape importante pour le travail du Fonds », indique Allister Byrne, président du conseil d’administration. « Ces sept initiatives remarquables, qui comblent des lacunes importantes concernant l’accessibilité de la radiodiffusion, sont tout à fait conformes à notre mission. Se caractérisant par les partenariats, la transparence et le partage des résultats, elles représentent essentiellement les types de projets que nous rechercherons lors des prochaines phases de financement ».

« Nous avons reçu d’excellentes demandes », a précisé Richard Cavanagh, chef de la direction/directeur du financement. « Depuis la création du Fonds, nous étions fermement convaincus que nous allions mettre à profit certains des meilleurs talents, compétences et expériences dans le domaine de l’accessibilité de la radiodiffusion. Les projets approuvés par les membres de notre conseil d’administration nous donnent clairement raison ».

« De plus », ajoute M. Byrne, « ces projets fournissent des occasions de poursuivre le travail dans des domaines clés de l’accessibilité de la radiodiffusion. Les projets futurs pourront miser sur les sept premières initiatives que nous contribuons à financer. Ce n’est que le début du processus ».

Les projets approuvés par le conseil d’administration sont les suivants :

  • Cours sur la production de médias accessibles - Mohawk College – 80 000 $. Les étudiants en journalisme suivront une formation obligatoire et intensive pour produire du contenu accessible sur toutes les plateformes de médias.
  • Rendre accessible CBC Radio, CBC – 62 000 $. Une nouvelle technologie de conversion parole-texte sera utilisée pour publier sur CBC.ca les audioscripts quotidiens de l’émission radiophonique primée de CBC intitulée The Current. 2,3 millions de Canadiens environ écoutent The Current chaque semaine. De plus, un documentaire radiophonique interprété en langage des signes américain (American Sign Language) sera filmé et publié sur le site CBC.ca, chaque mois. 
  • Tecla Remote, Komodo Open Lab – 77 500 $. Un dispositif de commutation Tecla permettra aux utilisateurs à mobilité réduite de contrôler une gamme de dispositifs de média en utilisant les systèmes de contrôles employés pour actionner les fauteuils roulants.
  • Conception de capacités de lecture d’écrans pour l’interface utilisateur de 10 pieds, Rogers Communications – 140 000 $. Recherche approfondie sur le développement de mécanismes simplifiés et inclusifs visant à aider les utilisateurs aveugles et les utilisateurs qui ont une vision partielle à découvrir et à visualiser du contenu vidéo.  
  • Radio avec une voix, Vues et Voix – 116 000 $. Élaboration d’une plateforme Web totalement accessible pour le contenu radio Vues et Voix qui met l’accent sur des récits et des questions liés au handicap et à l’accessibilité, en français.   
  • Éducation à l’accessibilité de la radiodiffusion pour les malentendants canadiens, Association des malentendants canadiens – 125 000 $. Vaste projet visant à aider les malentendants canadiens à tirer parti des fonctions d’accessibilité des dispositifs de média; conçu pour établir une base de connaissances ainsi qu’un guide électronique d’accessibilité aux dispositifs. 
  • Sous-titrage amélioré en temps réel et postproduction pour le logiciel de sous-titrage VoiceWriter, Mediac Systems LLC – 123 000 $. Accent mis sur l’amélioration du logiciel existant et l’élaboration de  nouvelles perspectives technologiques de reconnaissance de la voix en vue d’améliorer les processus de sous-titrage en temps réel et postproduction.

« Le Fonds félicite les premiers bénéficiaires de subventions et nous sommes impatients de travailler avec ces dirigeants visionnaires sur des projets d’accessibilité de la radiodiffusion », a indiqué M. Cavanagh. « Nous nous réjouissons d’annoncer au début de l’année 2016 notre prochain appel à lettres d'intention, qui constitue la première étape du processus de demande ».

05/12/2014

Ottawa, 12 mai 2014 – Le Fonds pour l'accessibilité de la radiodiffusion (FAR) a annoncé aujourd’hui la nomination de Richard Cavanagh à titre de son premier chef de la direction/gestionnaire du financement.

« Le FAR a la chance de pouvoir compter sur Richard pour occuper ce poste, auquel il apportera une combinaison unique d’expérience dans l’industrie de la radiodiffusion et le secteur de l’accessibilité, a indiqué Allister Byrne, présidente du conseil d’administration du FAR. Sous sa direction, le FAR sera en mesure de réaliser pleinement son potentiel qui consiste à améliorer l’... En lire plus